"Va prendre tes leçons dans la nature, c'est là qu'est notre avenir" Léonard de Vinci
Cette question centrale est celle que je me suis posé depuis le premier jour où j'ai pris ma décision de créer une ferme paysanne. Pourquoi me direz-vous ? Car lorsque l'on crée un projet, nous avons le choix et la responsabilité de prendre telle ou telle orientation stratégique dont les impacts et la finalité peuvent être significativement différents. Voici en quelques mots donc, le pourquoi du comment:

Pourquoi un retour à la terre ? Après 12 ans de vie professionnelle en tant que contrôleur de gestion, chef de projet et créateur d'une entreprise de conseil (Coop-alternatives) dont je suis toujours associé, après avoir créé une Amap en région lyonnaise, après avoir toujours été passionné par le monde du vivant et du jardinage, j'ai eu envie de devenir un acteur quotidien de l'évolution de l'agriculture. Cette évolution me semble indispensable pour replanter les consciences et répondre ainsi à une grande partie des crises que nous traversons: morale, santé, économique, perte de sens et individualisation de la société...

Pourquoi l'agroforesterie ? Pour la beauté, la durabilité et la grande productivité de cette pratique culturale,
grande innovation du passé , pleine de bon sens que nous avons oubliée depuis 120 ans environ au profit
de la mécanisation à outrance et des grands espaces nécéssaires à l'agriculture moderne. 

Pourquoi l'agriculture biologique ? Comment faire autrement ? Aucune autre alternative est possible  avec les informations que nous avons à notre disposition aujourd'hui. Je pourrais dire également par respect; pour les biodiversités animales  et végétales, aériennes et souterraines, par respect pour les hommes et femmes qui mangeront mes produits, par respect pour toutes les générations à venir; par respect pour moi même. Mon ambition sur ce point est d'aller au delà du cahier des charges Bio et pratiquer une agriculture 100% naturelle à base de produits végétaux (purins, décoctions, ....) mais cela me prendra quelques années, assurément. 

Pourquoi paysannerie ? Pour me reconnecter à la pratique agricole que mes grands-parents pratiquaient encore et qui les rendaient  "savants" sans le savoir.  A mon sens , il y a 3 manières de pratiquer l'agriculture via sa relation au monde du vivant :
- l'exploiter: je parle ici de l'exploitant agricole qui gère des dizaines voire des centaines d'hectares et qui assez rarement descend de son tracteur pour mettre la main dans la terre, l'humer, la respecter....
- le maîtriser: je parle ici de l'agriculteur moderne, celui massivement apparu après la deuxième guerre mondiale et qui se repose sur de multiples produits phytosanitaires pour venir à bout de ravageurs toujours plus nombreux sur des exploitations s'orientant vers la monoculture .
- l'optimiser en le respectant; je parle ici du paysan qui anticipe, observe, associe les variétés de  fruits
et légumes qui s'entraident entre elles. Il utilise des produits naturels et travaille le sol de manière moins
agressive permettant ainsi au monde souterrain de jouer son rôle d'auxiliaire.

En toute humlilité, je ne peux me décreter à ce jour paysan car j'ai trop à apprendre encore et les terres que je cultive doivent évoluer pour que je puisse pratiquer une vraie paysannerie mais le processus est en route, je me donne 5 ans environ.
Pour conclure, je dirai que "l'agriculture est un métier , la paysannerie est une science"

Pourquoi un arbre Totem ?  Pour donner une âme à ma parcelle, faire le lien avec mes aïlleux paysans, ...pour me faire plaisir.